Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts

  • : Elections régionales Midi-Pyrénées PS-PRG-MRC-EE-Front de Gauche. Equipe Martin MALVY - Bernard PLANO
  • Elections régionales Midi-Pyrénées PS-PRG-MRC-EE-Front de Gauche. Equipe  Martin MALVY - Bernard PLANO
  • : Suivi de la campagne des élections régionales 2010, de la liste MALVY-PLANO, PS-PRG-MRC-EE-Front de Gauche, conduite par Bernard Plano sur les Hautes-Pyrénées. Installation du Conseil régional Midi-Pyrénées 2010-2014.
  • Contact

RETOUR A L'ACCUEIL

Rechercher

Liste PLANO - Conseil régional

Les 6 conseillers régionaux de Gauche sur les Hautes-Pyrénées sont :

PLANO Bernard Bernard PLANO (PS), Maire de Lannemezan et Président de la CCPL

BAUDOIN Marie Marie BAUDOIN (PS), Conseillère régionale sortante, Adjointe au Maire de Maubourguet

LATRUBESSE Guilhem Guilhem LATRUBESSE (EE).

VIEU Marie-Pierre Marie-Pierre VIEU (PS), Conseillère régionale sortante, Conseillère municipale de Tarbes

GAITS Claude Claude GAITS (PRG), Conseiller régional sortant, Conseiller municipal de Tarbes

ARTIGALAS Viviane Viviane ARTIGALAS (SE), Adjointe au maire de Marsous, Vice-Présidente de la Communauté des communes du Val d'Azun

Des noms, des visages...

Equipe MALVY-PLANO  "Pour vous, une Région rassemblée" 21 mars

bp-copie-11 -  Bernard PLANO (PS), maire de Lannemezan,
président de la CCPL, chef d'entreprise.


marie b-copie-12 - Marie BAUDOUIN (PS), conseillère régionale sortante,  adjointe au maire de Maubourguet, conseillère en insertion.
 
  
3 - Guilhem LATRUBESSE, (EE) secrétaire fédéral du Parti occitan, commercial en informatique
 

Afficher l'image en taille réelle

4 - Marie-Pierre VIEU, (Front de Gauche) Conseillère régionale, Directrice d'édition 

claude g
5 - Claude GAITS (PRG), conseiller régional sortant, conseiller municipal de Tarbes, gérant de société.


vivianne46 - Viviane ARTIGALAS (SE), adjointe au maire d'Arrens-Marsous, vice présidente de la communauté des communes du Val d'Azun, chef d'établissement scolaire à Lourdes.
francis-copie-1
7 - Francis ESQUERRE (PS), conseiller régional sortant, président et animateur de la Maison Commune Bagnères-Tarbes,
 cadre territorial.
maryse
8 - Maryse CARRERE (PRG), maire de Lau-Balagnas, présidente du syndicat mixte du Haut Lavedan, cadre territorial.
jm carrot
9 - Jean-Michel CARROT (PS), maire d'Azet, président de la Maison Pyrénéenne du pastoralisme,  agriculteur.


  
10 - Nathalie NOWAK, (EE) infimière

 11 - Laurent ROUGE, (Front de Gauche) militant associatif et syndical, professeur

 


22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 06:55

Martin MALVY sur l'Eurorégion Pyrénées Méditerranée  Martin Malvy, s'est réjoui du score obtenu de 67,78% ! C'est le record  au second tour des élections régionales. Il distance carrément de 35 points son adversaire  Brigitte Barèges (32,23%) !!! Quelle victoire !!! 

Il conduisait la liste  PS-PRG-MRC-EE-Front de gauche et il a déclaré : "le rassemblement, c'est l'acte politique que nous devions commettre, la gauche a toujours gagné unie, elle ne gagnera jamais désunie". "C'est la leçon qu'il faut entendre pour faire en sorte que le peuple de France retrouve le pouvoir", a-t-il ajouté devant une centaine de militants.

Ce résultat est aussi "une réponse à la droite, à la politique de plus en plus insupportable qu'elle mène dans ce pays", a-t-il ajouté.


 
  Sans faire de triomphalisme, on savait que Midi-Pyrénées est une région des mieux gérée de France, que son Président est l'un des trois Présidents de Région, les mieux connu des Français, aujourdh'hui il peut ajouter àson palmarès celui de Président le mieux élu de France à la tête d'une liste de gauche rassemblée.

Nous ne pouvons qu'en être fiers !      

Afficher l'image en taille réelle
Martin MALVY a fait applaudir à tout rompre les superbes résultats de vieilles villes ouvrières comme Decazeville (Aveyron) 80,6%, Carmaux (Tarn) 79,8%, Lannemezan (76,6)%, Lavelanet (72,6%) , sa ville de Figeac (Lot) 74,4%....      
DSC03615  L'équipe PLANO-MALVY a fait un superbe score, chez nous, sur les Hautes-Pyrénées, avec  Lannemezan (Hautes-Pyrénées) 76,6%. Martin MALVY a précisé : "Même Lourdes, traditionnellement plus proche de la Vierge Marie que de Jean Jaurès, a donné 57% à la gauche".

Seul petit bémol, Martin MALVY a sincèrement déploré que ces élections recueillent un fort niveau d'abstention. Il souhaite que "les grands media ne se contentent plus d'apporter leur intérêt pendant deux mois tous les six ans, mais mettent en valeur les débats sur les politiques régionales, car plus rien ne fonctionne sans la décentralisation".

La liste Martin MALVY disposera de 69 sièges (62 en 2004) sur 91 au Conseil régional, les 22 autres revenant à la liste BAREGES.  Pour ce troisième mandat de Martin MALVY conforte encore plus sa majorité au sein de l'assemblée de Midi-Pyrénées...

UNE RECONNAISSANCE UNANIME DE SON SUCCES, DE SE PR2SENCE SUR LE TERRAIN, DE SON EFFICACITE, DE SON TALENT !!!


Article "la-croix.com" 22/03/2010 17:02, Jean-Luc FERRÉ, à Toulouse

En Midi-Pyrénées, Martin Malvy champion de France des résultats électoraux



Le président socialiste sortant rempile pour un troisième mandat avec un score historique (67,77 %) décroché grâce à sa présence sur le terrain et ses talents diplomatiques

C’était écrit. Depuis des mois, tous les sondages, inlassablement, annonçaient la 
victoire de Martin Malvy en Midi-Pyrénées « dans un fauteuil ». Mais c’est finalement dans un canapé taille XXL que le président sortant socialiste peut s’installer pour un troisième mandat. Avec 67,77 % des suffrages exprimés, contre 32,23 % à sa rivale UMP Brigitte Barèges, le voilà champion de France de l’élection de dimanche 21 mars, et plus qu’à l’aise dans la future assemblée avec 69 élus contre 22.

Ce n’est pas dans sa nature très policée, mais 
l’ancien ministre du budget (1992-1993) de Pierre Bérégovoy peut jubiler. Après douze ans à la tête de la région, il améliore largement son score de 2004 (57,51 %). « La reconnaissance du travail accompli », commentait-il sobrement après le scrutin. Certes. Même ses adversaires reconnaissent son « savoir-faire » et parviennent difficilement à lézarder son image de gestionnaire avisé. 

Mais dans une élection qui fit la part belle aux débats nationaux et dans laquelle, en Midi-Pyrénées comme ailleurs, l’abstention (45,63 % au deuxième tour) révèle en partie le faible intérêt des citoyens pour la pratique régionale, le bilan n’explique pas tout.

Son équipe, et aujourd’hui encore plus qu’hier, aime mettre en avant la « marque » Malvy. Nul doute, effectivement, que l’ancien journaliste de 
La Dépêche du Midi sait parfaitement incarner l’institution qu’il dirige. Avant l’élection, il montait déjà sur le podium des présidents régionaux bénéficiant de la plus forte notoriété. 

« C’est un laboureur », un « increvable »

Il est vrai que le bonhomme ne ménage pas sa peine pour quadriller en long et en large son territoire. « C’est un laboureur », assure un de ses proches. Un « increvable » qui, à 74 ans, use encore ses collaborateurs, et jure arpenter 100 000 kilomètres annuels en Midi-Pyrénées, et pas seulement dans les mois précédant un scrutin. La faute peut-être à sa nature inquiète, moteur de son énergie et de son besoin de contrôle tous azimuts.

Autre point fort du personnage : sa légendaire diplomatie. À l’œuvre durant son premier mandat (1998-2004), quand il ne bénéficiait que d’une majorité relative, et toujours mise en avant depuis. « Je travaille avec tout le monde », martèle-t-il. Avant ces régionales, un tantinet vexé par la volonté des communistes de ne pas intégrer ses listes dès le premier tour comme en 2004, il jurait « vouloir se poser en rassembleur jusqu’au bout ». Dont acte.

Le premier tour (40,93 % des suffrages) lui offrait un boulevard vers sa réélection. Les voix écologistes (13,46 %) et du Front de gauche (6,91 %) ne lui étaient pas indispensables. Mais le « sphinx » n’allait pas s’amuser à casser la dynamique nationale de la gauche solidaire, ni se priver de cette possibilité d’être le mieux élu de l’Hexagone, devançant de plus de sept points Ségolène Royal en Poitou-Charentes.

Il ne s’est pas fait que des amis au Parti socialiste

Mieux : en comptant à ses côtés le leader local d’Europe Écologie Gérard Onesta, ancien vice- président du Parlement européen, le président de la région Midi-Pyrénées compte bien participer au mouvement national qui se dessine à gauche. 

En Ariège et en Aveyron notamment, il ne s’est pas fait que des amis au Parti socialiste en imposant la fusion entre les deux tours. Mais la formule s’est révélée payante. Même si, à l’usage, sa diplomatie ne sera pas de trop pour assurer la gouvernance pendant quatre ans de l’hôtel de région.

Enfin, force est de constater que le triomphe de Martin Malvy s’est aussi construit sur la faiblesse de son adversaire Brigitte Barèges. Très contestée dans son propre camp, la maire de Montauban décroche le pire score de l’histoire de la droite en Midi-Pyrénées. Sur ses terres de Tarn-et-Garonne, elle n’obtient que 35,25 %. 

Comme après les élections municipales de 2008, marquées pour la droite locale par la perte de Toulouse, Cahors et Rodez, ces résultats ne vont pas manquer d’ouvrir une période de sévères règlements de comptes internes. Un petit plaisir supplémentaire pour Martin Malvy.




Extraits de l'Article "lepoint.fr" du 22/03/2010 à 13:46

Âgé de 74 ans, Martin Malvy devrait être réélu vendredi pour un troisième mandat à la tête de la région, fief traditionnel de la gauche, qui contrôle sept des huit départements, à l'exception de l'Aveyron. Ce résultat est "une réponse à la droite, à la politique de plus en plus insupportable qu'elle mène dans ce pays", a-t-il estimé dimanche soir. Selon lui, le rassemblement des forces de gauche, pour lequel il a inlassablement plaidé, a été déterminant dans l'ampleur de cette victoire. "La gauche a toujours gagné unie, elle ne gagnera jamais désunie. C'est la leçon qu'il faut entendre pour faire en sorte que le peuple de France retrouve le pouvoir", a-t-il ajouté. 

L'un de ses rivaux du 1er tour, Gérard Onesta (Europe Écologie), rallié au second tour, lui a rendu un hommage appuyé, soulignant ses qualités d'écoute et de négociateur. "Il avait les cartes en main pour l'emporter seul mais il a choisi ce rassemblement. Les négociations se sont faites dans le respect le plus absolu, il n'a pas dicté sa loi", a-t-il commenté lors de la fusion des listes PS-Europe Écologie. 

Un élu de terrain 

Haute stature, teint hâlé, voix forte, chaleureuse et convaincante, lunettes à monture noire, affichant une forme physique constante, Martin Malvy est avant tout un élu de terrain, qui parcourt inlassablement sa région à l'écoute de ses administrés. Homme de conviction et de consensus, il cherche en permanence à rassembler autour de projets jugés prioritaires pour la région : le développement de l'industrie aéronautique, l'amélioration du réseau de transports ferroviaires régional, le lancement du TGV Midi-Pyrénées et l'intensification de la coopération entre les régions voisines françaises et espagnoles, dans le cadre de l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Au besoin, il n'hésite pas à descendre dans la rue, comme il l'a fait récemment, à la tête de centaines d'élus manifestant à Toulouse contre la réforme des collectivités et de la fiscalité locale. 

Né en 1936 à Paris, licencié en droit, ancien journaliste à Sud Ouest et à La Dépêche du Midi, marié et père de trois enfants, Martin Malvy s'est lancé en politique au début des années 1970, devenant successivement conseiller général du Lot, puis maire de Figeac et député du Lot. Élu pour la première fois président du conseil régional de Midi-Pyrénées en 1998, il a été réélu en 2004, à la tête d'une liste PS-PRG-PCF opposée à des listes UMP-UDF et Front national. Fabiusien de longue date, Martin Malvy a exercé plusieurs fonctions gouvernementales : secrétaire d'État chargé de l'Énergie de 1984 à 1986 dans le gouvernement Fabius, il a été en charge du secrétariat d'État aux Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement d'avril à octobre 1992. Il fut également ministre du Budget d'octobre 1992 à mars 1993 dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Equipe Bernard PLANO 1er tour

Faisons connaissance avec l'équipe de Bernard PLANO 1er TOUR.

bernard 21 -  Bernard PLANO (PS), maire de Lannemezan,
président de la communauté de commune du plateau,
chef d'entreprise.

marie baudouin2 - Marie BAUDOUIN (PS),
conseillère régionale sortante,
 adjointe au maire de Maubourguet,
conseillère en insertion.
claude g3 - Claude GAITS (PRG), conseiller régional sortant,
conseiller municipal de Tarbes,
gérant de société.

viviane-copie-14 - Viviane ARTIGALAS (SE), adjointe au maire d'Arrens-Marsous,
vice présidente de la communauté des communes du Val d'Azun,
chef d'établissement scolaire à Lourdes.
francis-copie-15 - Francis ESQUERRE (PS), conseiller régional sortant,
président et animateur de la Maison Commune Bagnères-Tarbes,
 cadre territorial.
maryse6 - Maryse CARRERE (PRG), maire de Lau-Balagnas,
présidente du syndicat mixte du Haut Lavedan,
cadre territorial.
jean michel7 - Jean-Michel CARROT (PS),
maire d'Azet, président de la Maison Pyrénéenne du pastoralisme,
 agriculteur.
christine8 -  Christine CLOS (PS), militante PS,
impliquée dans le milieu associatif,
assistante sociale.
alain.jpg9 -  Alain PIASER (PS), 
1er secrétaire fédéral du PS des Hautes-Pyrénées,
conseiller municipal de Clarens,
enseignant chercheur.
sylvie10 - Sylvie VERDIER (PS),
ingénieur agronome,
professeur de lycée agricole à Vic en Bigorre.
poublan11 - Bernard POUBLAN (PRG), maire de Siarrouy,
vice-président de la communauté de communes Vic-Montaner,
 professeur d'économie et de gestion.

MERCI A TOUS !

DSC03615
L'équipe de Bernard PLANO
 vous remercie ! 

    
Grâce à vous et à votre soutien, l'équipe de Martin MALVY conduite par Bernard PLANO, sur les Hautes-Pyrérénées a obtenu un formidable score à la hauteur de  notre engagement sur le terrain à l'écoute et à la rencontre de nos concitoyens des Hautes-Pyrénées et de la Région Midi- Pyrénées. Merci de nous avoir permis de relever ce défi, d'être élus à la tête de la Région avec le plus de voix, en France. Votre confiance nous honore !

Vous avez choisi notre équipe, à une très large majorité, c’est la reconnaissance du bilan et de l’action du Président de Région Martin MALVY et de son équipe sortante.    

      C’est aussi une adhésion massive au projet que notre équipe présente pour ce nouveau mandat. Enfin, c'est un message fort que vous nous avez adressé afin de protéger notre Région, de la rendre forte et solidaire, d'améliorer les conditions de vie de nos concitoyens et de préparer notre avenir, l'avenir de tous nos jeunes.

PLANO BernardBAUDOIN MarieLATRUBESSE GuilhemVIEU Marie-Pierre GAITS ClaudeARTIGALAS Viviane

   Pour le département des Hautes-Pyrénées, Bernard PLANO et son équipe sont très heureux du résultat de ces élections 2010. Ils vous adressent un grand et sincère remerciement à vous tous,  électrices et électeurs, militants, sympathisants qui avez voté pour la liste MALVY-PLANO et qui avez ainsi accordé votre confiance. 


   L'équipe renouvelle tous ses chaleureux remerciements aux élus, Parlementaires, Conseillers régionaux et Conseillers généraux, Maires et bénévoles qui se sont mobilisés sur le terrain, avec force de conviction et sans défaillance, depuis le début de cette campagne.
  
 
    Un remerciement particulier aux colistiers qui se sont fortement impliqués et mobilisées durant cette campagne mais qui, hélas, n'ont pas été élus. Dans cette équipe une réelle entente et une forte cohésion se sont établies durant toutes ces semaines de campagne. Chacun a porté des projets pour son territoire, a fait des propositions pertinentes et nous les soutiendrons !  Nous continuerons à travailler ensemble dans l'intérêt aussi de tout le département. 
 
équipe
    

Enfin, l'équipe adresse un immense remerciement à l'ensemble des personnes qui les ont accompagné sur le terrain, jour après jour, à tous ceux qui les ont accueilli dans leur entreprise, leur exploitation agricole, leur association, leur commerce... ainsi qu'à ceux qui, lors des rencontres, ont accepté d'échanger, de dialoguer et de faire avancer  le débat pour un projet encore plus pertinent. 
 bernard14 Bernard PLANO continuera le travail de terrain et de proximité. Comme il s'y est engagé, il viendra régulièrement à votre rencontre pour continuer nos débats pertinents entre le Conseil Régional et ses concitoyens, et vous faire part des actions entreprises par le Conseil régional.

      Comme sur les Hautes-Pyrénées, en région Midi-Pyrénées et sur l'ensemble du territoire les Français veulent une France plus juste et plus forte.

       En Hautes-Pyrénées, en Midi-Pyrénées les attentes de nos concitoyens sont fortes et nous devrons toujours agir pour soutenir les emplois d’aujourd’hui et préparer ceux de demain, soutenir l'agriculture, améliorer les transports, aménager le territoire avec solidarité, donner une chance à tous les jeunes, accompagner les personnes âgées,  améliorer les conditions de vie des Français dans le logement, la santé, protéger l’environnement et préparer un avenir durable.
 
bp-copie-1 Comme le dit Bernard PLANO : 'Nous servirons les intérêts des Hautes-Pyrénées et de la Région. Nous nous engageons, dans les nouvelles responsabilités qui seront les nôtres, à affirmer nos valeurs de Gauche, Liberté, Egalité, Fraternité, celles qui sont inscrites sur les frontons de nos établissements publics."

A la Région, les forces de Gauche sont rassemblées, dans le respect des identités de chacun ! 

On luttera pour faire cesser la politique actuelle du gouvernement, qui est injuste et inefficace face aux difficultés du quotidien !


Martin MALVY sur l'Eurorégion Pyrénées Méditerranée bernard12 

      Ce dimanche marque une belle victoire pour la Gauche dans notre département, notre région mais aussi pour toute la FRANCE ! C'est une étape importante dans la vie démocratique de notre pays.

  En effet, les Français, par leur vote, se sont exprimés. Ils ont envoyé un message clair et fort au gouvernement. C'est une remise en cause de la politique gouvernementale soutenue par l'UMP. Par ces résultats, ils expriment leur refus d’une France divisée, affaiblie, d'une France des privilèges.

Photographe : Patrick Kovarik AFP :: Martine Aubry, au centre, avec des présidents de région socialistes, le 23 mars 2010 à Paris au siège du PS


Nos concitoyens ont largement voté pour la gauche rassemblée. C’est une reconnaissance globale du bilan et de l’action des Présidents de Régions et de leurs équipes. C’est une adhésion massive à leurs projets.

       Face aux difficultés quotidiennes des Français, face à leur lassitude, à leurs inquiétudes, à leur déception, à leur désespoir, les forces de Gauche apportent un Espoir fort. C'est une responsabilité qui nous est confiée, un devoir que nous aurons à coeur de bien remplir.  

      Notre résultat est un encouragement pour nous, femmes et hommes de Gauche. Voter pour l'équipe Martin MALVY - Bernard PLANO, c'était voter "Pour vous, une Région rassemblée",  à l'avenir il faudra tous ensemble participer à "Pour nous, une France rassemblée". Quand on est unis et tournés vers les Français, ils retrouvent leur confiance ! Ces résultats nationaux nous donnent de l'espoir mais aussi des devoirs pour l'avenir.

 

Que les forces de Gauche luttent pour faire cesser cette politique injuste et inefficace !

Ce sera le meilleur barrage possible à la politique de droite si destructrice. 

C'est d'une Gauche sociale, républicaine, solidaire et écologiste dont la France a besoin.

 Il nous faut bâtir une France forte et solidaire, qui prépare un avenir porteur d'espoir, et qui puisse garantir durablement une qualité de vie partagée !


Merci à tous ! 
                                                                                               

Une Liste fort bien soutenue

UNE EQUIPE SOUTENUE PAR DE NOMBREUX ELUS, MILITANTS, SYMPATHISANTS...

 Merci aux  nombreux élus PS-PRG


les parleentaires2qui soutiennent la liste Martin MALVY et qui sont très présents auprès de Bernard PLANO et de ses colistiers.

Merci aux sénateurs 
Josette DURRIEU  Josette

Fortassin

François FORTASSIN, 


          
         aux députés

Robin rodrigo

 


Chantal ROBIN-RODRIGO,  

     p Forgues


 

Pierre FORGUES,


 
et Jean GLAVANY.     
 




Merci à tous les conseillers généraux des cantons et aux nombreux maires des communes, pour leur présence régulière auprès de cette équipe.
 

DSC03980

Merci à Jean-Claude Palmade, un Directeur de campagne impliqué pour le succès de cette liste.
 

Merci aux très nombreux militants ou sympathisants qui se mobilisent, sont présents quotidiennement aux meeting, aux réunions, qui distribuent des tracts, qui nous aident au niveau de l'organisation matérielle de cette campagne...


DSC04338

 

DSC04342






Merci à l'équipe  d'"intermittents-militants"  qui met tout en oeuvre pour permettre une bonne organisation des réunions-débats, qui sont suivies par des moments d'échange en toute convivialité autour de tourtes des Pyrénées, de cidre....
 

DSC04230

 

 

 intermittants2P1040753

  Merci aux personnes qui ont créé ce blog et à toutes celles qui le font "vivre".

 

Soutiens Liste PS-PRG-MRC-SE

Le conseil général des Hautes-Pyrénées à fond derrière Martin Malvy-Bernard Plano


Les élus de gauche du conseil général (PS-PRG) ont tenu un point presse en milieu de journée avec photo de famille à la clé pour exprimer à l’unisson leur soutien au président PS sortant Martin Malvy et à sa tête de liste départementale Bernard PLANO.